7 billion pixels

  • 7 billion pixels

    Antoine Schmitt 2013
    Film génératif

    Durée : 1h56’40”
    Taille : variable.

    Créée avec le soutien de Edith Russ Haus et du Stiftung Niedersachsen.

    L’oeuvre consiste en un film dans lequel 7 milliards de pixels individuels traversent l’écran, chacun sur sa propre trajectoire, au rythme de 1 million de pixels parseconde, résultant en un film d’une durée totale de 1h56’40”. Le film est projeté en haute définition sur un écran de type cinéma, pour confronter physiquement le spectateur au flux. Chaque pixel traverse l’écran de gauche à droite en une seconde, dans une ambiance de grande vitesse et d’urgence. La trajectoire de chaque pixel est totalement indépendante des autres, et le flux semble animé d’un comportement chaotique sans organisation globale, tout en reflétant les intentions individuelles de chaque pixel. Malgré l’absence d’organisation, des patterns apparaissent, des regroupements, turbulences, vagues, etc. Le film démarre avec une image noire puis les pixels commencent à défiler, puis après presque 2 heures, le flux stoppe. La projection peut être programmée en boucle avec une pause, ou organisée en séances de projection.
    Il y a 7 milliards d’êtres humains sur terre aujourd’hui. L’intention de cette oeuvre est de confronter physiquement le spectateur à la masse de l’humanité toute entière. Elle questionne le challenge incommensurable de donner du sens à ce nombre énorme d’individualités toutes indépendantes les unes des autres, et toutes déterminées par des intentions, désirs ou quêtes individuels. Elle questionne aussi le rêve impossible d’essayer de contrôler une telle masse, impossible mais tenté tous les jours dans tant de systèmes politiques et sociaux qui prennent tant de formes différentes. Elle confronte aussi le spectateur à son propre libre arbitre et à l’histoire de sa propre vie, perdus au milieu de tant d’autres libres arbitres et histoires de vie. Elle nourrit une certaine humilité, et en même temps, dans un tel environnement chaotique, tout est possible, et la liberté peut exister.

     

    7 billion pixels snapshot