Black Sun pour Crumbling Land

  • Photo : Puce Moment
    Photo : Puce Moment

    Black Sun

    Vidéo générative
    pour le spectacle Crumbling Land de Puce Moment

    Black Sun est une vidéo générative, basée sur la notion de soleil inversé, dans laquelle des milliers de pixels créent une forme solaire noire, dans laquelle les rayons se déplacent de l’extérieur vers le soleil. La dynamique des mouvements des pixels est directement corrélée avec le champ électro-magnétique du vrai soleil, telle que mesurée par l’Observatoire de Géophysique de Sodankÿla en Finlande, et récupéré en temps réel à travers internet, et ceci même pendant les performances. Ceci implique que le comportement de Black Sun pendant une performance est imprévisible, et dépend du comportement du vrai soleil, ce qui génère des variations globales du comportement, parfois dramatiques. En particulier, lors d’aurores boréales, Black Sun présente une énergie interne particulièrement importante.

    La vidéo générative Black Sun est connectée à un synthétiseur modulaire qui exécute une composition de Puce Moment, et qui réagit aux mêmes données que Black Sun avec il est donc totalement synchronisé, et qui crée ainsi la présence musicale de Black Sun. Les deux compositions, visuelle et sonore, on été créées en collaboration, pendant des résidences de travail.

    La première de Crumbling Land a eu lieu le 9 mars 2017 au Vivat (Armentières, FR).

    Crumbling Land
    Conception et réalisation Puce Moment (Nicolas Devos & Pénélope Michel) – Composition musicale et scénographie Puce Moment – Création visuelle Antoine Schmitt – Flux en temps réel : SGO (Sodankÿla Geophysic Observatory) – Chant lyrique et interprétation Camille Merckx (contralto), Elise Dabrowski (mezzo-soprano) – Dramaturgie Puce Moment et Youness Anzane – Assistante à la dramaturgie Béatrice Wegnez – Régie son Adrien Michel – Régie Lumière Emilie Fau – Administration Nina Vandenberghe

    Production
    Production, diffusion : RCHprod. Avec le soutien de la Fondation Hermès (dans le cadre du dispositif New Settings). Coproduction : Opéra de Lille, Miroirs Etendus, le Vivat – Scène conventionnée danse et théâtre d’Armentières, le Cube – centre d’art numérique d’Issy-les-Moulineaux, kunstencentrum Buda – Courtrai. Avec le soutien de la DRAC Hauts de France, de la Région Hauts de France, de l’’Institut Français/ville de Lille, du Dicréam/CNC, du réseau LEAD, de l’Observatoire Géophysique de Sodankylä et de l’Université de Oulu en Finlande.