Carré Blanc

  • 15.4.15(5) 15.4.15(3)

     

    Carré Blanc
    Série
    Antoine Schmitt 2015
    Papier, stylo
    Taille A4 : 21 x 29.7cm
    Exemplaire unique

    La série Carré Blanc est un travail sur la tension traditionnelle entre chaos et ordre, focalisée ici sur l’esprit humain et tout spécialement sur la tension avec le Surmoi (Ûber-Ich), internalisation de toutes les règles sociales, morales et culturelles. Une tension fondamentale, à l’origine de nombreux noeuds de la psyché humaine. Bien sûr, c’est aussi une référence à la figure du carré, si chérie par Vera Molnar, Manfred Mohr, Frieder Nake et tous les autres précurseurs des arts électroniques, en plus d’être la figure centrale de mon artiste de référence, Kasimir Malevich, mais aussi ma figure principale, avec le pixel.

    Les Carré Blanc sont des dessins sur table traçante, faits en temps réel par un ordinateur sur une ancienne table traçante, en exécutant un algorithme avec une règle simple : gribouiller “librement” mais avec un carré central interdit, mais néanmoins très attirant. Chaque dessin est réalisé avec une dynamique différente de gribouillis. J’ai fini par préférer les gribouillis très aléatoires. Le dessin se réalise en temps réel sous mes yeux par le programme, et j’arrête l’algorithme de dessin en frappant la touche stop quand je décide que j’aime le dessin tel qu’il est et que je ne veux pas qu’il évolue davantage. J’ai utilisé plusieurs stylos (stylo Bic, encre noire, encre bleue), ce qui donne des profondeurs et des précisions variables aux dessins.

    Chaque dessin est unique. Ils sont numérotés par date de réalisation et index à cette date.

    Cette série est ma première série sur papier, et son esprit se situe quelque part entre Le Pixel Blanc et Pixel Noir.

    CarreBlanc14102015_5 CarreBlanc14102015_4 CarreBlanc14102015_3 CarreBlanc14102015_2