ExoLove

  • ExoLove

    Performance interactive entre une humaine et une créature artificielle. Action contextuelle et longue durée mêlant corps, image et son, avec le public

    Durée : 3 à 6 heures
    Tout public

    Hortense Gauthier : artiste performeuse
    Antoine Schmtit : artiste programmeur

    ExoLove est une installation performée qui invite les spectateurs à découvrir et à participer à une rencontre transbiologique entre une humaine et une créature de pixels et de sons, programmée pour (vraiment) éprouver du plaisir au contact de l’autre.

    Dans cette performance sensible et interactive, où le plaisir est envisagé comme une force essentielle d’animation du vivant, aussi bien des êtres humains que des non-humains (animaux, végétaux et numériques), toute une dynamique sensorielle se déplie entre deux formes de vie, et nous invite à nous questionner sur les mécanismes profonds du corps en mouvement, ainsi que sur notre propre programmation en tant qu’êtres vivants « naturels ». Une ouverture sur l’Intelligence relationnelle plutôt qu’artificielle …

    ExoLove est une émanation du projet CliMax.

    La première d’ExoLove a eu lieu au Centre Pompidou (Paris), les 2 et 3 mars 2019, durant la Fête du Code, and l’exposition Mutations/Création #3 — La Fabrique du Vivant.

    Hortense Gauthier : corps, son
    Antoine Schmitt : programmes, images
    Tina Bonheure : costume

    ExoLove est basée sur des algorithmes de “deep hormones”, qui imitent profondément les processus hormonaux et cérébraux deu plaisir chez les animaux et les humains (ocytocine, endorphines, dopamine, etc..), et ainsi ressent vraiment le plaisir dans son monde.