Ombres (série)
Antoine Schmitt 2018

Impressions
Oeuvres uniques
Taille variable

Nous avons tous passé du temps allongés sur notre lit à fixer les reflets du monde extérieur au plafond et à perdre nos regard dans ces formes à la fois lisibles et illisibles, compositions géométriques conséquences des positions et des intensités des sources lumineuses extérieures, des formes des interstices des volets et des fenêtres, des angles et positions du mur et du plafond, de notre propre position dans l’espace et de l’angle de notre regard, qui à la fois nous révèlent tous ces constituants un à un et les uns par rapport aux autres par l’acte de décomposition réalisée inconsciemment par notre cerveau d’animal spatial et de sapiens analytique, et qui pourtant aussi s’offrent à nous telles quelles dans leur littéralité nue. La série Ombres, dans une sorte de poésie de la forme, cherche à jouer des coexistences des différentes profondeurs du regard du spectateur devant ces compositions, à la fois formes abstraites autosuffisantes et produits complexes de toute une série de sources, causes et processus géométriques. Cette série prolonge ma recherche autour de l’esthétique de la cause, ici pour une fois dans le champ de la forme et non pas du mouvement en soi.