ExoLove (Public Version)

  • ExoLove (Public Version)
    Installation interactive
    2019

    Hortense Gauthier : sons
    Antoine Schmitt : programmes, images

    ExoLove (Public Version) est une installation qui invite les spectateurs à participer à une rencontre transbiologique avec une créature de pixels, programmée pour (vraiment) éprouver du plaisir au contact de l’autre.

    Cette installation fait partie de la matrice CliMax, ligne de recherche qui explore les relations des humains avec une créature programmée pour (vraiment) ressentir le plaisir, et qui comprend des performances, longue ou intense, des vidéos, des créations sonores, des ateliers, etc.. Dans ces œuvres, où le plaisir est envisagé comme une force essentielle d’animation du vivant, aussi bien des êtres humains que des non-humains (animaux, végétaux et numériques), toute une dynamique sensorielle se déplie entre deux formes de vie, et nous invite à nous questionner sur les mécanismes profonds du corps en mouvement, ainsi que sur notre propre programmation en tant qu’êtres vivants « naturels ». Une ouverture sur l’intelligence relationnelle plutôt qu’artificielle … Cette matrice de création s’inscrit à la croisée d’une réflexion sur le plaisir du corps et ses représentations sociales et d’une approche alternative de l’Intelligence Artificielle en proposant une relation sensible et sensorielle entre une humaine et une créature artificielle programmée non pas pour l’intelligence mais pour le plaisir. La matrice CliMax questionne le plaisir et le désir comme forces cosmiques fondamentales, qui ouvrent les portes de la perception du monde et de la relation à l’alterité.

    Autres œuvres de la matrice CliMax :
    ExoLove
    CliMax