Artiste – programmeur

Janvier 2001 – modifié décembre 2001

 

Je suis un programmeur. Je programme les ordinateurs depuis l’age de 16 ans, et la programmation est pour moi une nécessité.

La manière la plus naturelle pour moi de travailler une idée ou d’explorer un concept est de réaliser des programmes. La plupart de mes pièces artistiques contiennent un programme, ce qui place mon travail artistique dans le champ de l’art algorithmique.

Je suis souvent considéré comme un “artiste technologique”, et je pense que ceci n’est pas juste. Bien que j’utilise des ordinateurs pour mon travail et bien que la plupart de mes pièces contiennent un ordinateur, ma recherche artistique ne parle pas de technologie, mais de la nature de la réalité et de l’être humain.

Comme ingénieur et surtout comme programmeur, j’ai une connaissance intime de ce qui est techniquement faisable. Ceci a pour conséquence que tant au niveau du concept qu’à celui du processus de réalisation, qu’à celui de l’objet final, il n’y a pas chez moi de dialectique avec le “techniquement faisable”. Celui-ci fait partie du contexte, du donné, de la matrice et non de l’oeuvre. En cela, mon travail se démarque de la plupart des productions dites d’art technologique. En cela, il peut dérouter les acteurs habituels de ce milieu. Mais mon travail ne déroute pas ceux qui n’y cherchent pas du “numérique”, mais qui le prenne pour ce qu’il est. “What you see is what you see” disait Frank Stella. Je dis “What you feel is what you feel”.