Christ Mourant

  • Christ Mourant

    Antoine Schmitt 2006

    Programme, ordinateur, videoprojecteur
    Durée : infinie
    Dimension : environ 2 x 1,96m (minimum 1 x 0,98m)

    Lorsqu’il traite de la condition humaine, mon travail artistique implique souvent une
    entité vivante placée dans une situation délicate, et s’intéresse aux formes
    d’empathie qui se mettent en place entre les spectateurs et cette forme vivante.
    Bien que je ne sois pas croyant, j’ai toujours ressenti une grande empathie et une
    fascination pour cette situation délicate par excellence : le Christ sur la croix,
    souffrant et se sacrifiant pour le salut de l’humanité. Mon travail ne pouvait pas un
    jour ou l’autre ne pas aborder le sujet. Le Christ Mourant est un hommage, non
    détourné, pour le Christ, que je considère comme une création culturelle
    remarquablement et mystérieusement symptomatique des tourments de la psyché
    humaine.
    Dans le Christ Mourant, je me suis focalisé sur le moment climactique de la mort du
    Christ sur la croix et je fais durer ce moment indéfiniment. Le personnage que nous
    voyons ne meurt jamais mais il meurt toujours. Dans cette pièce, j’ai recréé, en
    utilisant des modèles 3D et un moteur de physique inspirés de ceux des jeux
    vidéo, les conditions physiques de la mort du Christ : un corps pendu par les mains
    et les pieds cloués, tentant de tirer sur ses bras pour pouvoir respirer, ne pouvant
    tenir cette position exténuante, essayant sans fin. Le personnage que nous voyons
    souffre vraiment indéfiniment, dans son monde à lui, et nous le sentons.”
    Antoine Schmitt, 2008

    Christ Mourant : photos sur Flickr