Les lignes-mobiles

  • lm-studio1

    Les lignes-mobiles

    Antoine Schmitt, 1999.

    Installation interactive.

    Ordinateur, vidéoprojecteur, caméra, algorithme de vision et suivi, algorithme d’entité artificielle, algorithme de dessin.
    Installation, conçue pour s’insérer dans la réalité d’un lieu public.

    Conçu en 1999, et exposé pour la première fois dans l’Exposition Interférences des Nuits Savoureuses, Festival International d’Art Multimedia Urbain, organisé par le CICV, à Belfort du 14 au 20 décembre 2000

    Prix: Premier Prix des installations extérieures des Nuits Savoureuses 2000.

    Des lignes blanches autonomes vivent dans un large espace au sol. Elles réagissent aux passants, incarnant leurs chemins passés et futurs proches. Autonomes et interactives, elles jouent avec leurs déplacements, anticipant et s’adaptant, les renvoyant à leur propre libre-arbitre.

    Les Lignes-mobiles est une installation interactive conçues pour s’insérer dans la réalité d’un lieu public, et découlant d’un concept simple: un vidéoprojecteur projette des lignes au sol, à la fois par rapport aux passants et de manière autonome, improvisée par un ordinateur. Ces lignes concrétisent, de manière signalétique, des liens ou des directions pour les passants eux-mêmes ou entre eux.

    Les lignes sont blanches, minimales, fluides, semi-autonomes, et sensibles aux passants. Elles apparaissent et disparaissent, se croisent en arabesques. Elles choisissent des passants et s’attachent à eux jusqu’à leur sortie de la zone de projection, les suivent ou les précèdent dans leurs mouvements. Elles tendent à créer des liens entre eux. Les Lignes-mobiles instaurent une zone d’interactions, d’interférence entre des passants choisis au hasard, ou entre un passant et la ligne qui s’est attachée à lui.

    Les Lignes-mobiles est une installation destinée à être adaptée à la dynamique du lieu d’installation: passant ou errant, lent ou rapide, croisement ou chemin, etc…

     

    Interview de Jean-Noël Montagné sur “Les Lignes Mobiles”