LOD

  • Lights Orchestra Device (LOD – anciennement CLOD)

    LOD est une lampe connectée et synchronisée. Chaque lampe clignote, palpite, flashe, en rythme avec toutes les autres lampes. Les lampes sont connectées dans un réseau maillé, potentiellement infini, dans lequel chaque lampe doit être au maximum à 50m de la suivante. Ce réseau esr un réseau direct, parallèle, sans routeur wifi, ni 4G. La séquence visuelle est librement créée par son possesseur, en passant simplement un briquet, une lampe-torche ou une bougie sous la lampe. La séquence est immédiatement jouée en boucle par la lampe, et envoyée à toutes les autres lampes connectées, qui la jouent alors aussi, de manière synchrone.

    L’utilisation typique de la lampe LOD est de créer des réseaux sociaux informels, parallèles, dans lesquels les messages, signaux, présence sont propagés par des signaux lumineux. Ceux-ci peuvent être des réseaux urbains d’amis ou de voisins, des réseaux sociaux dans les écoles ou les prisons, des événements ponctuels dans des rassemblement sociaux, etc.. La lamp LOD est conçue pour être utilisée et détournée.

    LOD est opensource (design objet, comportement, électronique). Elle peut donc être reproduite et éventuellement modifiée pour un usage spécifique.

    Des workshops sont envisagés pour construire de nouvelles lampes, apprendre l’électronique, l’impression 3D ou la programmation de puce de type Arduino, ou encore pour imaginer de nouveaux usages de la lampe dans des réseaux sociaux ou géographiques spécifiques… (contactez-nous pour en savoir plus).

    LOD a été conçue et créée collectivement pendant un workshop animé par Antoine Schmitt, Damien Gernay et le Fablab Reso-nance Numérique, en janvier 2017. Ce workshop a été produit par Seconde Nature, Zinc et Videospread au sein du projet européen FutureDivercities, pendant le Festival CHRONIQUES Acte 3 – Révélations, à Marseille.

    Une deuxième résidence, à iMAL (Bruxelles), a permis de rendre la lampe plus opensource encore: électronique propre, design plus reproductible, logiciel plus propre.

     

    Première version (janvier 2017) :