Bosuil Lights Quartet : Music for city windows

  • Bosuil Lights Quartet : Music for city windows

    Antoine Schmitt, 2012

    Composition visuelle générative infinie pour fenêtres artificielles.

    Oeuvre d’art pour le quartier Bosuil à Deurne (Anvers, Belgique).
    Commande du District de Deurne.
    En construction.

    Bosuil Lights Quartet : Music for city windows est une installation lumineuse dynamique dans laquelle la composition générative est jouée par quatre fenêtres artificielles placées chacun sur un des quatre immeubles du quartier Bosuil.
    Ces fenêtres artificielles ressemblent à des fenêtres normales avec une lumière unique à l’intérieur, sauf que ces lumières palpitent sur un rythme musical. Les quatre fenêtres sont comme quatre instruments avec chacun sa partition : elles palpitent de manière différente mais ensemble, comme un quatuor musical. La musique est générative : elle est composée en utilisant des règles algorithmiques qui s’assurent qu’elle soit différente tous les soirs, pour toujours. L’inspiration de la composition prend ses racines dans l’idée de quatre hulottes (Bosuil, chouettes de nuit) calmes en veille, clignant des yeux : apaisante, organique, répétitive, polyrythmique et méditative.
    Les quatre fenêtres sont placées à proximité du sommet des buildings pour une visibilité maximale, c’est un repère. Elles ont la taille d’une fenêtre normale (2m x 2m environ) et ont la même luminosité qu’une fenêtre normale. La couleur est un blanc chaud.
    Pendant la journée, les fenêtre sont simplement éteintes, mais créent une attente et une questionnement par leur seule présence évidemment additionnelle.
    Les habitants peuvent aussi participer en jouant la composition visuelle en live sur leur navigateur internet chez eux ou sur leur smartphone. En se connectant à une page web spéciale, leur écran palpite en rythme avec les quatre fenêtres.
    Bosuil Lights Quartet : Music for city windows génère un sentiment apaisant, toujours différent et intéressant, discret mais visible de loin : une présence vivante pour le quartier.